Ai-je besoin d’assurances complémentaires facultatives ?

Les assurances complémentaires couvrent des prestations qui ne sont pas prises en charge par l’assurance obligatoire des soins (voir sous chiffre 2 les prestations prises en charge par cette assurance). Chaque assureur mentionne dans ses conditions d’assurance les prestations qui sont couvertes par les assurances complémentaires. Il s'agit notamment des prestations suivantes :

  • libre choix de l'hôpital dans toute la Suisse (pour la prise en charge de l’éventuelle différence de frais de traitement dans un hôpital ne figurant pas sur la liste hospitalière du canton de résidence, sans raisons médicales particulières) ;
  • libre choix du médecin dans un hôpital ; l’assurance complémentaire couvre aussi souvent le traitement par un médecin-chef dans un hôpital privé ;
  • confort supplémentaire (p.ex. chambre privée ou semi-privée) ;
  • méthodes de traitement alternatives, à moins qu’elles ne soient pas déjà couvertes par l’assurance obligatoire des soins, et traitements effectués par des thérapeutes non médecins ;
  • traitements psychothérapeutiques dispensés par des thérapeutes non médecins ;
  • traitements dentaires, comme par exemple obturation de caries ou correction de la position des dents ;
  • contributions pour les médicaments qui ne sont pas pris en charge par l'assurance de base ;
  • contributions supplémentaires aux frais de lunettes et de lentilles de contact, ainsi que contributions à d'autres moyens ;
  • contributions à des aides de ménage ;
  • prestations supplémentaires à des cures balnéaires et contributions à des cures de repos ;
  • contributions supplémentaires aux frais de transport et de sauvetage en Suisse et à l'étranger ;
  • assurance voyages : une telle assurance peut s’avérer nécessaire pour des pays coûteux, comme les Etats-Unis

Veillez à ce que vos différentes assurances complémentaires ne couvrent pas les mêmes prestations.

Dois-je résilier une assurance complémentaire ?

Si vous êtes convaincu(e) de n’avoir pas besoin d’une assurance complémentaire, vous pouvez la résilier (voir chiffre 5). Une lettre type pour la résiliation de l'assurance se trouve à la fin de la présente documentation.

Toutefois, nous vous rendons attentifs au fait qu’une fois votre assurance complémentaire résiliée, vous courez le risque de perdre définitivement les prestations qu’elle couvrait. En effet, une assurance complémentaire vous sera refusée à partir d’un certain âge (55 à 65 ans) ou en cas de mauvaise santé. Elle pourra également n’être conclue qu’avec des réserves.

Hotline

Avez-vous besoin d'un aperçu des primes de l'assurance de base sur papier (par canton) ?

Appelez au no tél. 058 464 88 02 (jusqu'à fin décembre, aux heures de bureau) ou commandez le par écrit à l'adresse e-mail