Economies dans l’assurance obligatoire des soins (Assurance de base) ?

L’assurance obligatoire des soins offre de nombreuses possibilités d’économies. Des lettres types pour vous aider dans vos démarches avec votre assureur sont jointes à la présente documentation. En voici les explications :

Economiser avec la franchise à option ?

Les assurés doivent participer aux coûts des prestations qui leur sont fournies. Cette participation se compose d’un montant annuel fixe (franchise) et de 10 % des coûts dépassant cette franchise (quote-part).

La franchise ordinaire s’élève à 300 francs par an pour les assurés de plus de 18 ans (les enfants 0 francs). Les assurés qui optent pour une franchise plus élevée que la franchise ordinaire bénéficient de primes plus basses.

Les caisses peuvent proposer les franchises suivantes :

  • Adultes (dès 18 ans) : 500, 1000, 1500, 2000, 2500 francs
  • Enfants : 100, 200, 300, 400, 500, 600 francs

La quote-part correspond à 10 % des coûts supérieurs au montant de la franchise, sauf pour les préparations originales, lorsqu'il existe un générique interchangeable (20 %). Votre médecin ou votre pharmacien(ne) vous informe à ce sujet. La quote-part est en principe plafonnée à 700 francs par an (350 francs pour les enfants). Si plusieurs enfants d’une même famille sont assurés auprès de la même caisse, la participation aux coûts pour tous les enfants ne devra pas excéder le plafond de la franchise et de la quote-part pour un adulte. Si des franchises à option ont été choisies, la participation ne doit pas excé- der le double du montant maximal par enfant (franchise à option et quote-part).

La contribution aux frais de séjour hospitalier s’élève à 15 francs par jour. Sont exemptés de cette contribution les enfants jusqu’à 18 ans révolus, les jeunes adultes jusqu’à 25 ans révolus qui sont encore en formation et les femmes pour les prestations de maternité.

Economiser en limitant le choix des médecins et des hôpitaux ?

Les HMO

Une organisation HMO est un réseau de soins composé de médecins réunis dans un cabinet de groupe (HMO = Health Maintenance Organization). Des généralistes, mais aussi certains spécialistes, de même que des thérapeutes de diverses spécialités, travaillent dans ces collectifs médicaux. Si vous optez pour ce modèle, vous devez toujours consulter en premier lieu votre médecin. Si nécessaire, celui-ci vous enverra chez un spécialiste (dans le cabinet HMO ou s’il n’y en a pas à l’extérieur).

Le modèle du médecin de famille

Un réseau de ce type est constitué de généralistes indépendants qui se sont regroupés dans une région. En votre qualité d’assuré(e), vous pouvez choisir l’un de ces praticiens comme médecin de famille et renoncer, de ce fait, au libre choix du médecin.

Vous êtes tenu(e) de consulter en premier lieu votre médecin de famille. Il est votre interlocuteur de référence et coordonne toutes les questions médicales (sauf en cas d’urgence). Il décide également s’il peut continuer lui-même le traitement ou s’il faut recourir à un spécialiste.

Consultation médicale par téléphone au préalable

Outre les modèles qui limitent le choix des médecins et des hôpitaux (HMO et modèle du médecin de famille), plusieurs assureurs offrent de nouveaux modèles d’assurances qui prévoient une consultation médicale par téléphone avant chaque visite médicale. Cette restriction vous permettra elle aussi d’économiser sur les primes. Informez-vous auprès des assureurs qui offrent de tels modèles ou sous modèles d'assurance.

Economiser avec le modèle d'assurance avec bonus ?

Votre prime est réduite au prorata de toutes les années où vous ne demandez aucun remboursement de prestations.

Ne concluez une assurance de ce type que si vous ne suivez que rarement un traitement médical. Il ne faut toutefois pas que vous renonciez à consulter un médecin ou que vous le consultiez trop tard, uniquement pour économiser.

Economiser dans le cadre de votre activité lucrative ?

Une économie sur les primes en excluant l’assurance accidents

Si vous exercez une activité lucrative 8 heures ou plus par semaine et que vous êtes assuré(e) par votre employeur contre les risques d’accidents professionnels et non professionnels, vous pouvez exclure de votre assurance maladie votre couverture d’assurance pour les accidents. Pour ce faire, vous devez remettre à votre assureur une attestation de votre employeur confirmant que vous êtes assuré(e) selon la loi fédérale sur l’assurance-accidents (LAA) contre les risques d’accidents. Votre prime sera réduite dès le mois suivant la réception de votre lettre.

Hotline

Avez-vous besoin d'un aperçu des primes de l'assurance de base sur papier (par canton) ?

Appelez au no tél. 058 464 88 02 (jusqu'à fin décembre, aux heures de bureau) ou commandez le par écrit à l'adresse e-mail