Quelles sont les prestations de l’assurance obligatoire des soins (assurance de base) ?

L’assurance obligatoire des soins garantit à tous une couverture de soins médicaux complète. Le catalogue de prestations comprend notamment les prestations suivantes :

  • les traitements ambulatoires effectués par des médecins et des chiropraticiens ainsi que les prestations fournies sur ordonnance médicale par certains professionnels de la santé (physiothérapeutes, ergothérapeutes, infirmiers, logopédistes, diététiciens, neuropsychologues) ;
  • les traitements et les séjours en division commune des hôpitaux inscrits sur la liste hospitalière du canton de résidence ou sur celle du canton où se situe l’hôpital. En cas d’hospitalisation extra-cantonale, l’assureur et le canton de résidence prennent en charge les frais jusqu’à concurrence du tarif pratiqué dans un hôpital répertorié du canton de résidence, à moins que le traitement ait lieu sur indication mé- dicale ou en cas d’urgence ;
  • une contribution aux examens, traitements et soins dispensés au domicile du patient (Spitex) et dans des établissements médico-sociaux (EMS) en fonction du besoin en soins ;
  • les mesures de réadaptation médicale ;
  • les frais liés à une naissance, si l’accouchement était assisté par un médecin ou une sagefemme. De plus, 8 contrôles, dont 7 pendant et 1 après la grossesse (y compris 2 échographies) et une partie des coûts pour les conseils à l’allaitement et les cours de préparation à l’accouchement. Egalement un suivi effectué par une sage-femme, durant les 56 jours suivant la naissance, consistant en des visites à domicile. Au besoin, d'autres visites supplémentaires peuvent être prises en charge, après le 56e jour, lorsqu’elles font l’objet d’une prescription médicale ;
  • certaines mesures de prévention (p. ex., certains vaccins, examens de dépistage ou mammographies) ;
  • les traitements dentaires en cas de maladie grave et non évitable du système de la mastication ou s’ils sont liés à certaines autres maladies graves et qu’ils sont nécessaires pour réaliser et garantir les traitements médicaux ;
    • les moyens et appareils prescrits par un médecin tels que bandages, pansements, appareils d’inhalation, aides pour l'incontinence, etc. qui figurent sur la liste des moyens et appareils (LiMA) sont pris en charge par l’assurance-maladie jusqu’à concurrence d’un montant maximal. Il vous est possible de commander la LiMA auprès de l’Office fédéral des constructions et de la logistique (OFCL), Vente des publications fédérales, n° de commande 316.940 ;
  • une contribution aux frais de verres de lunettes et de lentilles de contact prescrits par un médecin, dont le port est rendu nécessaire en raison de maladies telles que changements de réfraction, adaptations postopératoires ou maladies de la cornée ;
  • une contribution de 180 francs par an aux frais de verres de lunettes et de lentilles de contact prescrits par un médecin pour les enfants jusqu’à 18 ans révolus ;
  • 50% des frais de transport médicalement indiqué jusqu’à hauteur de 500 francs par année civile et 50% des frais de sauvetage en Suisse jusqu’à hauteur de 5000.- par année civile. ;
  • une contribution de 10 francs par jour durant 21 jours par an, si la cure a été prescrite par un médecin et qu’elle se déroule dans un établissement thermal admis ;
  • les traitements psychothérapeutiques sont pris en charge sous certaines conditions lorsqu’ils sont effectués par des psychiatres ou des psychologues dans un cabinet médical, sur instructions du médecin et sous contrôle de celui-ci ;
    • les traitements à l’étranger. En dehors des pays de l’UE/AELE, les coûts des traitements médicaux d’urgence sont remboursés à concurrence du double du montant qui aurait été payé par l'assureur si le traitement avait eu lieu en Suisse. En cas d’hospitalisation, cela signifie toutefois que l’assureur doit prendre en charge au maximum 90% de ce qu’aurait coûté cette hospitalisation si elle avait eu lieu en Suisse (car en cas d’hospitalisation en Suisse, les cantons prennent à leur charge au minimum 55% des coûts, ce qui n’est pas le cas lors d’une hospitalisation à l’étranger). Lors d’un séjour dans un pays de l’UE/AELE et sur présentation de la carte européenne d’assurance-maladie, toutes les prestations qui s'avèrent médicalement nécessaires compte tenu de la nature des prestations et de la durée prévue du séjour sont prises en charge. Les mêmes prestations que les personnes assurées dans ce pays sont remboursées.
  • les traitements de médecine complémentaire (acupuncture, médecine anthroposophique, pharmacothérapie de la médecine traditionnelle chinoise, homéopathie et phytothérapie) si elles sont pratiquées par des médecins titulaires d’une attestation de formation complémentaire relative à la profession ;
  • les traitements en cas d’accident, aux mêmes conditions qu’en cas de maladie, pour autant que les accidents ne soient pas couverts par une autre assurance (assurance-accidents obligatoire au sens de la loi sur l’assurance-accidents, LAA)

Hotline

Avez-vous besoin d'un aperçu des primes de l'assurance de base sur papier (par canton) ?

Appelez au no tél. 058 464 88 02 (jusqu'à fin décembre, aux heures de bureau) ou commandez le par écrit à l'adresse e-mail